Droits réservés : Daniel Rose concepteur-éditeur, 2019

  • Facebook Social Icône

Acte  : Vente par Étienne Blanchon dit Larose à Noël Rose

Notaire : Pierre Duquet

Date : 01-08-1681

Coûts : 40 livres

Emplacement : Basse-Ville

Dimension : 

Bornée :

Cet emplacement est la dernière acquisition de Noël.  Il est mentionné dans l'acte de vente que la masure est située près de la maison de Villeray.  La carte de 1685 du sieur de Villeveuve nous aide à l'identifier.  Cette maison de Villeray, identifiée par la lettre 'K' est près d'une maison en ruine portant la  lettre 'O'.  Cependant, Villneuve note qu'elle appartient au notaire Rageot. Cet imbroglio est exploité par Hélène Juineau, belle-fille d'Étienne Blanchon, le propriétaire qui a vendu à Noël Rose. 

Hélène, fille de Jean Juineau et Anne Vuideau est baptisée le 25 décembre 1664 à Québec. En 1672, Jean, le père d'Hélène décède.  Anne se remarie à Étienne Blanchon le 20 juin 1676.  Hélène a 12 ans lorsqu'elle et ses 2 soeurs accueillent leur nouveau père qui n'a pas eu d'enfants de son premier mariage.  Étienne Blanchon retourne en France après 1682 où il décède.  Dans un acte notarié daté de 1688, le notaire Rageot mentionne que Anne Vuideau est veuve.

Hélène, la fille aînée de la famille se sent légitimé de faire valoir l'héritage de son beau-père. Jean-Baptiste Mourmeliers, mari d'Hélène, fait une requête le 31 décembre 1697, au nom de sa femme, pour prendre possession de l'emplacement en invoquant un vice juridique.  Il semble que Noël n'ai jamais parlé de son acquisition de la Basse-Ville à sa famille, la succession de Noël n'ayant pas été impliquée dans la revendication d'Hélène Juineau.  La vente à Noël en 1681 peut avoir fait l'objet d'une erreur juridique, la succession de Noël ayant été mise de côté par les instances juridiques lors de la requête de la succession d'Étienne Blanchon.

Sieur de Villeneuve, détail du plan de Québec 1685

Vue aérienne de la Place Royal à Québec

Rue Se-Anne 

Emplacement de la masure Place Royale